Ces mots ou expressions mal employés – ou comment ne plus passer pour une quiche #2

Ces mots ou expressions mal employés – ou comment ne plus passer pour une quiche #2

Après quelques demandes, voici un deuxième volet sur ces mots et expressions mal employés dans notre vie tourmentée par la télécommunication omniprésente qui érode petit à petit la qualité de notre discours.

Voici donc une nouvelle courte sélection de ces mots, termes, sigles, expressions, ou encore acronymes dont nous maîtrisons mal le sens dans notre vie de tous les jours. Ces fameux mots qui peuvent nous ridiculiser lors du discours de remise d’un prix Nobel (ça pourrait arriver à une blogueuse, pourquoi pas ?), ou encore vous trahir dans une soirée chic lors d’une rencontre urbaine (oups, j’ai dit une connerie ?).

Mr : A chaque fois que ma banque m’écrit (on est très copains ma banque et moi, elle m’écrit souvent, mais j’avoue que je ne réponds pas souvent), elle s’adresse à Mister Delta (si si, c’est bien mon nom). Bon ok, il n’est pas écrit Mister mais l’abréviation « Mr ». Celle-ci est très utilisée aussi bien par des personnes comme vous et moi que par des sociétés ou divers organismes. Mais la bonne abréviation pour Monsieur, c’est tout simplement « M. ». Nous l’avons oublié et avons pris l’habitude d’écrire l’abréviation de Mister. Mais peut-être est-ce fait exprès ? Ma banque veut montrer à quel point elle est internationale en appelant ses clients masculins « Mister », ça sonne bien ! En revanche mesdemoiselles et mesdames, vous n’avez pas ce privilège…

 

GPS : Que signifie GPS ? Il doit y avoir 10% des personnes de mon entourage qui croient connaître sa signification et seulement 1% qui connaissent la vraie. Bon, il est vrai que mon entourage ne représente peut être pas la crème des érudits de notre pays, mais quand même il y a un certain nombre de blogueurs et ces personnes-là sont très cultivées ! En tout cas, si jamais vous entendez, lors d’une de ces fameuses rencontres urbaines dont je parlais au début de l’article, un gentleman vous expliquer que GPS signifie « Guidage Par Satellite », vous pourrez lui rétorquer gentiment (on ne fait pas de mal à un gentleman) : très cher, il me semble que GPS est plutôt l’acronyme de « Global Positioning System ». Encore de l’anglais ! Et oui, il est normal que ce système, entièrement et exclusivement américain, porte un nom anglais. A l’origine conçu par et pour l’armée américaine, ce système compte aujourd’hui 30 satellites fabriqués et contrôlés par les américains. Du jour au lendemain, les Etats Unis peuvent décider de dérégler le système et d’en réduire la précision. D’ailleurs, celle-ci n’était volontairement que de 100 mètres avant 2000, elle a été rétablie par le président Bill Clinton et est aujourd’hui comprise entre 5 et 15 mètres. Mais pas de panique, l’Europe a décidé de contrer cette dépendance stratégique en voulant instaurer son propre système GPS. Les premiers satellites ont été placés en 2005 et 2008, et le système devrait être opérationnel en 2020…

Impacter : Le verbe impacter couramment utilisé dans nos discussions diverses et variées n’existe tout simplement pas. Vous trouverez sa définition sur plusieurs sites Internet, voire dans quelques dictionnaires ne se référant pas à l’Académie française, l’autorité garante de notre chère langue adorée. Cette dernière ne reconnaît pas encore cet anglicisme (du verbe to impact) dont le nom associé (un impact) est reconnu mais seulement pour son sens physique (un choc entre deux corps), mais pas pour son sens figuré (conséquence, répercussion). La langue française étant une langue vivante, par définition ce qui vit évolue et nous pouvons espérer qu’un jour, l’Académie française l’approuve.

En attendant, si vous vous adressez à un Mr perdu, n’hésitez pas à lui montrer votre GPS en espérant que ce dernier impactera, euh influencera, votre Mr dans le bon sens !